ua hoʻokuʻuʻia ka hoʻokolokolo o Maurice Kamto i ka pauʻana oʻApelila

Après une journée de tension sur les routes barricadées qui mènent au palais de justice à Yaoundé, Kamto et ses alliés ont refusé, selon leur proche, d’assister à la nouvelle audience pour dénoncer la « partialité » de la justice.

Maurice Kamto - kiʻi kiʻi

« Le Président élu ne comparaîtra pas ce jour (09 Avril 2019) dans la suite de la procédure judiciaire politisée contre lui. Il en est de même pour ses alliés Christian PENDA EKOKA, l’Honorable Albert DZONGANG Président du parti ‘’La Dynamique’’, Paul Eric KINGUE Président du Parti MPCN, l’artiste Gaston Serval ABE dit ”Valsero”; des cadres du MRC tels le Professeur Alain FOGUE trésorier national, et Célestin DJAMEN », a indiqué Olivier Bibou Nissack (Porte-Parole de Maurice Kamto), sur sa page Faacebook officielle ce mardi 9 avril 2019.

L’affaire est renvoyée à la fin du mois d’avril, plus précisément le 23.

À l’extérieur du tribunal ce jour, les militants étaient massés pour assister au procès. Mais l’accès à la salle d’audience était filtré. Pendant ce temps certains des partisans de Maurice Kamto scandent des slogans à sa gloire. L’on apprend que certains parmi eux auraient été arrêtés.

Uaʻike muaʻia kēiaʻatikala https://www.lebledparle.com/actu/politique/1107302-cameroun-le-proces-de-kamto-renvoye-a-la-fin-du-mois-d-avril